CAN U20 : La Tunisie appelle à combattre la fraude sur l’age et opte pour un « passeport sportif »

La Tunisie soupçonne trois joueurs Ougandais de tricher sur leur âge à la CAN des moins de 20 ans et en appelle à combattre cette fraude récurrente lors des compétitions de jeunes.

Balayée en demi-finale par l’Ouganda, la Tunisie soupçonne quelques-uns de ses tombeurs de prendre quelques libertés avec le règlement de la CAN U20. « La Tunisie a fait une réclamation auprès de la CAF en présentant des fiches [de trois joueurs ougandais] ayant dépassé l’âge requis » pour jouer l’épreuve réservée aux moins de 20 ans, qui se termine samedi en Mauritanie, a annoncé Kaïs Reguez, chef du département de la Communication de la FTF, devant les journalistes rassemblés dans l’amphithéâtre de la Fédération mauritanienne (FFRIM).

Parmi les trois intéressés figure Derrick Kakooza, auteur d’un triplé face aux Aigles de Carthage en demi-finales et meilleur buteur du tournoi avec 5 buts depuis le début de la compétition. Il ne s’agit pas dans l’esprit de la Tunisie de contester sa défaite. « Ce n’est pas une accusation, mais nous voulons sonner l’alerte auprès de la CAF, a ajouté Reguez. Nous souhaitons bonne chance aux deux équipes finalistes, mais, par principe, il faut régler ce problème d’âge dans nos compétitions. »

Pour un passeport anti-fraude

Et la Tunisie d’appeler la Confédération africaine de football à l’établissement d’un document permettant de retracer la carrière des joueurs afin de lutter contre la fraude sur l’âge. « On peut penser l’appeler passeport sportif ou médical, mais ce doit être un document permettant de tracer la carrière des joueurs pour avoir un meilleur suivi et pour l’organisation de compétitions plus équitables et transparentes », explique Sghaier Zouita, le Directeur technique national, présent à cette conférence de presse, tout comme Mohamed Slim Ben Othman, Directeur sportif chargé des joueurs binationaux.

Soucieuse de dissocier ce combat de son parcours sportif durant cette CAN U20, la Tunisie n’a déposé aucune réserve et jouera sa petite finale, vendredi face à la Gambie. Un combat que Wadii Jarii, président de la Fédération tunisienne de football (FTF) et candidat unique de l’Union nord-africaine de football (UNAF) au comité exécutif de la CAF, entend porter.

Wiwsport avec foot365

Vous voulez commenter, discuter et partager votre avis

Télécharger l'application wiwsport


Lire aussi

A lire aussi