OM : Iliman Ndiaye – Ismaïla Sarr ou la concurrence saine

OM : Iliman Ndiaye - Ismaïla Sarr ou la concurrence saine - wiwsport

Concurrents en sélection, Iliman Ndiaye et Ismaïla Sarr devraient aussi l’être en club. Si les deux joueurs sont bien partis pour jouer ensemble dans ce début de saison, ils pourraient batailler pour une place au fil de la campagne.

Ce n’est pas encore terminé mais l’Olympique de Marseille a déjà frappé très fort lors de cette période de transferts. Cet été, l’OM a fait venir entre autres Iliman Ndiaye (23 ans) et Ismaïla Sarr (25 ans) en provenance respectivement de Sheffield United pour 18 millions d’euros et de Watford pour 13 millions d’euros. Et alors que l’attaque olympienne est déjà bien fournie avec la présence de Pierre-Emerick Aubameyang, Amine Harit ou encore Vitinha la concurrence sera forcément présente entre les deux internationaux sénégalais.

Alors que l’OM entre dans la nouvelle saison avec le match aller du troisième tour préliminaire de Ligue des Champions ce mercredi sur le terrain du Panathinaïkós, chacun voudra gagner sa place et l’entraîneur espagnol Marcelino a l’embarras du choix. Au Stade Apóstolos Nikolaïdis ce soir, Iliman Ndiaye et Ismaïla Sarr devraient être alignés ensemble, et former pour la première fois en match officiel le duo tant souhaité. « On a formé un duo en Equipe Nationale. Je veux vous garantir quelque chose : avec lui (Iliman Ndiaye), on va former en très bon duo sur le terrain. On va envoyer fort », assurait Izo lors de sa présentation.

Avantage personne ?

La saison dernière, les deux joueurs ont livré un intéressant duel à distance avec leurs clubs respectifs en Championship, avec quand même quelques avantages individuels et collectifs pour Ndiaye, faut-il le rappeler. L’ancien chouchou du Bramall Lane a grandement contribué à l’excellente saison de Sheffield United – montée en Premier League et demi-finaliste de la FA Cup – avec lequel il aura marqué 15 buts et délivré 12 passes décisives en 46 matchs. De son côté, les 10 buts et 6 passes décisives d’Izo n’ont pu éviter une onzième place de Championship à Watford. Une position bien loin des objectifs des Hornets.

Lors de la Coupe du Monde au Qatar, Iliman Ndiaye (7 sélections 1 but) et Ismaïla Sarr (54 sélections, 15 buts) ont été titulaires ensemble pour la première fois en sélection, sans que cela ne porte grandement ses fruits face à l’Equateur puis contre l’Angleterre. Après le Mondial, l’un a eu son temps en l’absence de l’autre. Si le premier a été étincelant lors d’une double confrontation contre le Mozambique (1 but, 1 passe décisive), le second a comblé avec un excellent match contre le Brésil (1 passe décisive), mettant fin aux spéculations de certains qui le voyaient déjà perdre sa place de titulaire avec les Lions.

Son aisance technique, sa vision du jeu, sa capacité à bien manier la balle, son sens du dribble et de la passe, sa vista devant les buts ont impressionné tous les observateurs d’outre-Manche et Aliou Cissé, jamais épargné par les amis journalistes à chaque rassemblement sur l’absence d’Iliman Ndiaye dans ses choix, a fini par l’appeler en juin 2022. Mais force est de reconnaître que si l’ancien joueur de Sheffield United fait désormais partie intégrante de La Tanière, il ne semble tout de même pas près de déloger Ismaïla Sarr des premiers choix d’Aliou Cissé, même si personne ne doute que c’est le terrain qui parlera.

En club, ni Iliman Ndiaye ni Ismaïla Sarr ne semble partir avec les avantages au moment où la saison débute. La seule chose qui semble certaine, c’est que les deux joueurs devraient avoir la grande occasion de se faire valoir et ne pas se faire devancer par l’un ou l’autre, surtout que tout indique qu’ils devraient être ces deux autres attaquants-là à former un trio avec Pierre-Emerick Aubameyang. Il faudra tenter de bien entamer la saison au bénéfice de l’Olympique de Marseille. Ce n’est pas pour faire plaisir aux défenseurs du Panathinaïkós.

wiwsport.com

Quitter la version mobile